C’était le Dessin pire concert8 et le 9 ; j’allais rejoindre le Canopé de Haute-Loire (et oui, Canopé, ça me fait penser à Canopée, bien sûr, du coup je cherchais un peu les grands arbres des yeux) avec Fidèle Bazooka, ma voiture à malices. J’ai découvert Le Puy à pied – et c’est beau – et la Haute-Loire en Kangoo avec un chauffeur adorable.

J’ai été accueilli avec des questions, des sourires, des objets, des dessins, des sourires, d’autres questions, une visite passionnante dans une usine de plastique, d’autres sourires, etc.

Ce qui m’énerve, c’est que même en remerciant le Canopé, les établissements, les profs, les documentalistes, les élèves de Sainte-Sigolène, Brioude, Le Puy, St Julien Chapteuil et Monistrol-sur-Loire, et même en publiant quelques-uns des souvenirs dessins que j’ai ramenés (dont les couvertures des romans d’un futur concurrent, à qui bien entendu j’ai conseillé d’attendre looooooooooongtemps avant de publier), bin je n’exprimerai pas comme il faut ma reconnaissance et le plaisir que j’ai pris à ces rencontres.

couvertures roman lecteurdédicace Ste sigolène

 

 

 

 

retour vers Au jour le jour…