(Rahahalala mais j’ai complètement raté mon lien, moi ! ça fait un mois que c’est censé être en ligne et que j’avais perdu cette page dans les profondeurs de mon backtruc. Pff, quelle nouille informatique de compétition… en plus, je n’ai même pas scanné les dessins comme promis. Je m’y mets quand j’aurai terminé la moisson, en juin, d’accord ?)

– Le 14, je suis remonté vers mes sources en me dirigeant vers l’Ariège, de plus en plus haut, de Lavelanet jusqu’à Ax-les-thermes. Les rencontres étaient chaleureuses (il y avait même du goûter !), super-bien préparées, enthousiasmantes… et je te scanne très vite les dessins, couvertures alternatives et questions étranges que j’en ai ramené.

Manu Causse devant les élèves de 5 e

– Le matin où je suis allé à Fenouillet, j’ai eu une énorme crise de Rien-à-me-mettre-dans-l’armoire. Si tu suis ce lien, tu sauras que ça n’a pas gêné les rencontres, sauf peut-être au niveau repassage de chemise.